“État des lieux, défis et perspective de la presse écrite en Côte d’Ivoire” c’est le thème de la journée de réflexion qui a réuni le ministre de la Communication et les acteurs des médias ivoiriens le lundi 12 février à Cocody. Il s’est agit pour Bruno Nabagné Koné de faire un tour d’horizon du secteur de la presse imprimée qui subit une crise profonde liée à la mévente des journaux. Plusieurs recommandations ont sanctionné cette rencontre. Il a été proposé aux journaux d’enrichir leur contenu, et d’envisager la possibilité pour les journaux ayant les mêmes lignes éditoriales de se regrouper afin d’offrir aux lecteurs des contenus plus riches. Accorder plus de moyens au seul distributeur Edipresse, qui ne couvre que 40% du territoire. Les journalistes souhaitent la création d’une imprimerie à l’intérieur pour faciliter l’accès aux lecteurs de l’intérieur du pays. Au titre de l’impression, 4 opérateurs se partagent le marché mais les problèmes existent, à cause du coût des intrants. Le ministre Bruno Nabagné Koné a annoncé la mise en place d’un comité de réflexion pour la mise en œuvre de toutes ces recommandations. Le point avec Sanogo Mamadou….