En 2017, la République démocratique du Congo est l’économie ayant le produit intérieur brut le plus important en Afrique subsaharienne francophone, selon le dernier rapport de la Banque africaine de développement (BAD).

Douzième du classement des pays les plus riches en Afrique en 2017, derrière la Libye (47 milliards $), la RD Congo qui a triplé la taille de son économie en 12 ans, devrait totaliser, au terme de cette année, 44,7 milliards $ de Pib, selon l’institution panafricaine. Bien que frappé par une crise financière et monétaire depuis l’année dernière, le premier producteur de cuivre en Afrique devrait connaître une croissance de 2,4%.

La Côte d’Ivoire arrive deuxième du classement. La deuxième économie d’Afrique de l’Ouest, touchée par une baisse de 35% des cours mondiaux du cacao, devrait connaitre la troisième plus forte croissance au niveau mondial, derrière l’Ethiopie et Myanmar. La taille de l’économie ivoirienne pourrait franchir la barre des 38 milliards $, cette année, devant le Cameroun.

L’économie du Cameroun restée résiliente face à la chute des prix du brut, devrait totaliser un volume d’activité évalué à plus de 32 milliards $. Suivent le Sénégal (16,963 milliards $), le Gabon (16,186 milliards $), l’île Maurice (14,4 milliards $) et le Burkina Faso (14,2 milliards $).

Avec plus de 13 milliards $, le Mali est la huitième nation en importance du Pib devant le Bénin, qui au terme de l’exercice 2017, devrait enregistrer un Pib avoisinant les 10,4 milliards $. Enfin, Madagascar ferme le top 10 avec 10,3 milliards $.

Précisons que ce classement ne prend en compte que les pays d’Afrique subsaharienne ayant le français comme première langue officielle ; le français ne représentant que la seconde langue officielle de la Guinée équatoriale qui aurait pu y figurer, grâce à une prévision de plus de 15 milliards $ en 2017. D’autre part, ce classement qui concerne le Pib global des économies d’Afrique subsaharienne francophone, ne reflète pas le mieux-être des populations des pays concernés.

Agence Ecofin