Aucune créature ne peut se passer d’Allah. Et aussi nous avons tous besoin les uns des autres. C’est pour cette raison qu’Allah nous a prescrit de l’invoquer et de l’implorer. Il nous dit : « Et votre Seigneur a dit : «Implorez-Moi, Je vous exaucerai ! Mais ceux qui, par orgueil, refusent de M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés ». (Sourate 40 (Ghafir), Verset 60). « …qui refusent de M’adorer » : C’est à dire ceux qui refusent de l’invoquer. Le Messager PSL a dit : « Celui qui ne demande pas à Allah, Allah se met en colère contre lui ». Allah aime que ses serviteurs l’invoquent et lui soumettent leurs besoins. Il aime ceux qui lui demandent avec insistance et Il les rapproche de Lui.

Les compagnons du Prophète (PSL) ont compris cela donc ils ne négligeaient aucune chose qu’ils pouvaient demander à Allah. Allah dit : « Et quand mes serviteurs t’interrogent sur moi, alors Je suis tout proche ». (Sourate Al Baqarah, Verset 186)

 Il y a différentes sortes d’invocation : l’Invocation d’Adoration (la Salat) et le jeûne et l’Invocation de sollicitation et de demande.

Il s’agit pour nous aujourd’hui du 2ème type qui est l’invocation de sollicitation et de demande (La Doua).

Cause et moyens d’exhaussement  

Il y a des causes et moyens qui peuvent nous aider à faire exaucer notre invocation de sollicitation et de demande (la Doua). Ces causes sont soit apparentes ou invisibles et profondes.

Parmi les causes apparentes pour faire accorder notre Doua figure la mise à profit des moments les plus favorables à l’exaucement. Ces moments pendant lesquels l’invocation est plus probable d’être exaucée sont nombreux dans notre vie quotidienne et sont confirmés par des preuves.

Moments, lieux plus propices à l’exaucement des invocations

 Ces moments sont nombreux et on peut citer :

-Des moments et périodes qui se répètent de façon quotidienne toutes les journées (tous les 24 heures) :

-Au dernier tiers de la nuit, lorsqu’Allah subhanahuwata’ala descend du ciel le plus proche.

-Entre l’appel à la prière (Azane) et l’annonce du début de la prière (Iqamat).

-Après les ablutions-

-Pendant la prosternation.

-Avant le salam final de la prière.

-A la fin des prières.

-Après avoir lu complètement le Coran

–En entendant le chant du coq ; en voyage.

 -Au moment de la pluie descend.

– Au cours de la semaine c’est-à-dire de manière hebdomadaire :

– Le Jour du Vendredi et surtout à sa dernière heure.

-Au cours des différents mois :

-Au mois de Ramadan : au moment de la rupture du jeûne et pendant le repas du Sahour (juste avant l’aube).

-La nuit du destin.

-Le jour d’Arafat.

-Au moment où l’on boit l’eau de Zam-Zam ,etc .

-Dans les nobles lieux :

Auprès de Kaaba et surtout à Al Moultazam [entre la Pierre Noire et la porte de la Kaaba].

-Auprès de la station d’Ibrahim AS.

-Dans les mosquées en général.

– Sur les monts As-Safa et Al-Marwa.

-A Arafat.

-A Mouzdalifah et à Mina pendant le circuit du Hadj.

– La nuit de la destinée :

Aicha rapporte : « Je demandai : “Ô Messager d’Allah ! Si j’arrivai à savoir quelle nuit est la nuit de la destinée, que devrais-je y réciter ?”. Il répondit : “ Dis : ‘Allâhommainnaka ‘afowwon, tohibbul-‘afwafa’fuannî (Ô Allah, Tu es certes l’Indulgent par excellence. Tu aimes l’indulgence. Sois donc Indulgent envers moi !)’”».

– En pleine nuit et à la fin de la nuit

Allah dit à propos de Ses serviteurs croyants : [ …et aux dernières heures de la nuit ils imploraient le pardon (d’Allah) ]155. Selon Abû Hurayra, le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Notre Seigneur -béni et exalté soit-Il- descend chaque nuit vers le ciel le plus proche (de la terre) au moment où il reste le dernier tiers de la nuit. Et là, Il dit : “Celui qui M’invoquera, Je l’exaucerai ! Celui qui Me demandera une chose, Je la lui accorderai ! Celui qui Me demandera pardon, Je lui pardonnerai”».

– À la fin des prières obligatoires

D’après Abû Omâma Al-Bâhili, on demanda un jour : « Ô Messager d’Allah ! Quelle est l’invocation la plus susceptible d’être exaucée ? » Il dit : « Celle qui a lieu à la fin de la nuit et celle qui a lieu à la fin des prières obligatoires ».

– Entre l’appel à la prière (Adhan) et l’annonce de son commencement (Iqâma)

Selon Anas ibn Mâlik, le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « L’invocation n’est point rejetée entre l’appel à la prière (Adhan) et l’annonce du commencement de la prière (Iqâma). Invoquez donc ! ».

– Au moment de l’appel du muezzin

Selon Sahl ibn Sa’d, le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Il y a deux sortes d’invocation qui ne sont guère rejetées, ou du moins ne le sont que très rarement : l’invocation faite au moment de l’appel (du muezzin) et l’invocation pendant la bataille, au moment où les deux armées croisent le fer ».

– Au moment de livrer bataille aux forces ennemies

– Lorsqu’il pleut

Selon Sahl ibn Sa’d, le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Il y a deux choses qui ne sont guère, ou du moins très rarement rejetées : l’invocation au moment de l’appel (du muezzin) et l’invocation sous la pluie ».

– Le moment particulier du vendredi

Selon Abû Hurayra le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit parlant du vendredi : « Ce jour là, il y a une heure à laquelle tout serviteur musulman qui se trouve débout faisant sa prière, obtiendra d’Allah tout bien qu’il Lui demandera ». Et le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) fit un signe de la main pour indiquer qu’Il la fait rare.

– Au moment de boire de l’eau de Zamzam

Selon Djâbir, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « L’eau de Zamzam est utile pour tout ce pourquoi elle est bue ».

– Au cours de la prosternation

Le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Le serviteur n’a jamais été aussi proche de son Seigneur que pendant la prosternation. Invoquez-Le alors abondamment (quand vous êtes dans cette position) ! ».

– Le jour de la station d’Arafat

Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « La meilleure des invocations est l’invocation du jour d’Arafat ».

– Après les ablutions

Selon Omar ibn Al-Khattâb, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Nul d’entre vous ne fait ses ablutions de manière parfaite et dit ensuite : “ qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah et que Muhammad est Son serviteur et Son Messager !)”, sans que les huit portes du Paradis ne lui soient ouverte afin qu’il entre par celle d’entre elles qu’il voudra ».

– Au moment de la lecture méditative de la Fatiha

Abû Hurayra rapporte : « J’ai entendu le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dire : “ Allah le Tout Puissant a dit : “J’ai certes réparti la prière en deux parties entre Mon serviteur et Moi-même et Mon serviteur aura certes ce qu’il demande ; quand le serviteur dit : ‘Louange à Allah, Seigneur de l’univers’, Allah le Tout Puissant dit : ‘Mon serviteur M’a loué’. Et quand il dit : ‘Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux’, Allah le Tout Puissant dit : ‘Mon serviteur M’a magnifié’. Et quand il dit : ‘le Maître du Jour de la rétribution’, Allah dit : ‘Mon serviteur M’a glorifié’. Et selon une autre version, Allah dit : ‘Mon serviteur s’est confié à Moi’. Et quand il dit : ‘ C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours’, Allah dit : ‘Ceci est certes entre Mon serviteur et Moi et Mon serviteur aura certes ce qu’il demande’. Et quand il dit : ‘Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés’, Allah dit : ‘Cela est destiné à Mon serviteur et ce qu’il demande lui sera assurément accordé’”».

– En se relevant de l’inclinaison

– Au moment de dire « âmîne » dans la prière

Selon Abû Hurayra, le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Quand l’imam dit « âmîne », dites le également, car les anges le disent. Celui qui dit « âmîne » en même temps que les anges, ses fautes passées lui seront pardonnées ».

– Après avoir prié sur le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dans le ‘Tachahoud’ précédant la salutation finale.

– Durant le mois de Ramadan.

Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Lorsque arrive le mois de Ramadan, les portes de la miséricorde sont ouvertes, les portes de la géhenne sont fermées et les Diables sont enchaînés »176. Il a aussi dit(Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : « Chaque musulman a le droit à une invocation exaucée d’office qu’il se doit de faire durant le mois de Ramadan ».

– Dans les assemblées consacrées à l’évocation d’Allah

– Au moment où le coq chante

Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit dans un hadith : « Lorsque vous entendez le chant des coqs, demandez une grâce à Allah ! Car ils ont vu un ange ».

Source : Extrait tiré du livre « L’invocation », de Cheikh Muhammad Ibn Ibrahim Al Hamad

Sanogo Mamadou