Quelques 295 candidats pèlerins ivoiriens ne pourront plus effectuer le Hadj cette année, pour faute de visas. Les responsables des deux agences privées, impliquées dans l’affaire, ont été arrêtées par la Police. Le Directeur général des Cultes, Messamba Bamba, rassure que les dispositions seront prises pour rembourser les frais engagés par les pèlerins. Ceux-ci, s’ils le souhaitent, seront inscrits prioritairement sur la liste du contingent étatique l’année prochaine.

Quelles sont les raisons de leur blocage à Abidjan ?

Les faits remontent au vendredi 25 août lorsqu’un groupe de pèlerins mécontents se lève pour manifester bruyamment dans la commune de Treichville. La raison : ils réclament leur départ pour le Hadj. Mais l’horizon semble de plus en plus sombre. Mécontents, ils mettent le cap sur la direction générale des cultes à Cocody afin d’obtenir gain de cause. Après renseignement, la DGC se rend compte d’une grosse magouille. « Le quota de la Côte d’Ivoire qui était de 5 600 pèlerins, a été revu à la hausse pour passer à 5 820 à notre demande ; soit 4 200 pour le contingent étatique et 1 620 pour les opérateurs privés au nombre de 14. Il est à relever que 12 de ces agences ont transporté normalement tous leurs pèlerins en Arabie Saoudite. Cependant, les agences privées dénommées Méridien Hadj & Oumra d’une part et EIMPC d’autre part, n’ont pu mettre à disposition les documents de voyage de 295 pèlerins sont 263 inscrits illégalement » a indiqué le directeur général des Cultes.

Toutefois Messamba Bamba rassure : « « Les responsables des dites agences de voyage ont été interpelés par la police pour répondre de leurs actes. La Direction générale des Cultes rassure les pèlerins concernés et leurs parents que toutes les dispositions sont entrain d’être prises afin de procéder au remboursement des frais engagés par leurs soins. Par ailleurs, ces pèlerins, s’ils le souhaitent, seront inscrits prioritairement sur la liste du contingent étatique de l’édition 2018 du Hadj ».

Rappelons que tous les pèlerins du contingent étatique, au nombre de 4 200 sont déjà en Arabie saoudite où ils effectuent en ce moment les différents rites du Hadj.

Kanaté K